La ferme des animaux de George Orwell

30 septembre 2014

La ferme des animaux de George Orwell

La ferme des animaux est un récit ou une fable de 150 pages. Il a été publié pour la première fois en 1945 sous le titre original Animal farm. Réédité et traduit en 1947 par les Editons O Pathé à Monaco sous le titre de Les animaux partout. Réédité une nouvelle fois  par les éditions Gallimard en 1980 sous le titre La république des animaux. Sa dernière édition date de 1981 Chez Champ libre sous le titre de La ferme des animaux. Ce récit est divisé en dix petits chapitres. Georges Orwell dans ce livre   traite avec humour  les idées de lutte contre la tyrannie et l’oppression du pouvoir.

L’histoire se passe dans une ferme en Angleterre où Mr Jones, le propriétaire,  règne avec autorité sur des animaux. Un soir, le plus vieux cochon de la ferme, Sage l’Ancien, réunit tous les animaux et leur révèle son rêve de révolte contre la tyrannie du fermier. Ainsi, la révolution a lieu, et les animaux ont eu une grande victoire en se débarrassant des humains. Les cochons Napoléon et Boule de neige, assistés de Brille-Babil prennent la direction de la ferme. Après avoir élaboré un système philosophique qu’ils désignent du nom de l’Animalisme, ils vont rédiger sept grands principes du nouveau système en vue d’assurer cette liberté nouvelle. En pleine révolution, les cochons dirigeants vont modifier les sept commandements en vue de bénéficier des avantages personnels.  Ainsi, la révolution va porter à confusion parce que les cochons dirigeants vont reproduire les mêmes comportements totalitaires reprochés aux humains.

En fait, La ferme des animaux est une satire de la révolution russe de 1917 et une critique du système communiste. L’auteur de cette fable, Georges Orwell s’est inspiré de son époque pour critiquer les dirigeants du système communiste qui ne fait que reproduire le  pouvoir de l’ancien régime sous une autre forme.

Mirline Pierre

Partagez

Commentaires