Une matinée à la bibliothèque du Congrès

Article : Une matinée à la bibliothèque du Congrès
14 avril 2017

Une matinée à la bibliothèque du Congrès

Nous sommes au total huit journalistes culturels haïtiens qui participent à une tournée de formation, d’échanges et de découvertes à Washington dans le district de Columbia. Organisée par La Voix de l’Amérique avec le soutien financier de l’ambassade des États-Unis en Haïti, cette tournée se veut d’un intérêt capital. Rencontres, visites guidées dans des musées, discussions et déjeuners avec des personnalités importantes sont entre autres quelques points du programme. En ce mardi matin, nous avions effectué une petite excursion qui nous a conduits à la Bibliothèque du Congrès.

Les responsables de cette tournée de découvertes sont conscients du rôle des livres, de la lecture dans la formation du journaliste. Ce dernier est non seulement un historien du présent (il informe le public sur le quotidien), mais c’est aussi un historien du passé (il est là pour éclairer le public sur les événements produits dans le passé). Il participe en ce sens à la sauvegarde de la mémoire. D’où il se doit de développer un rapport avec les bibliothèques.

Située dans la partie sud-est de la première rue de Washington, la Bibliothèque du Congrès est l’une des plus grandes bibliothèques mondiales. Elle comprend trois grands bâtiments (le Thomas Jefferson Building, le John Adams Building et le James Madison Memorial Building) qui comptent plus de trois milliards de documents de toutes les disciplines. Des sciences humaines notamment. Elle dispose aussi d’un packard Campus pour la conversation audiovisuelle.

Créée par l’ancien président américain Joe Adams en 1800, elle est présidée depuis juillet 2015 par l’Afro-Américaine Carla Hayden. C’est la première femme noire à diriger cette prestigieuse institution. La Bibliothèque du Congrès est l’une des institutions fédérales des États-Unis d’Amérique.

Ce matin, nous étions plus précisément dans le building Thomas Jefferson, accompagnés du chargé des affaires publiques de l’ambassade des États-Unis en Haïti, Indran Amirthanayagam. Patrick, le guide, nous avait aussi tenu compagnie. Cette matinée s’est déroulée dans une ambiance amicale, joviale. Nous avions d’abord visité le building Thomas Jefferson, le coin hispanique et de l’Amérique latine. Des documents en langues espagnole, anglaise sont rangés sur des étagères, dans des espaces semblables à de petites grottes. Le calme, le silence règnent en maître. La visite s’est terminée devant la bible de Gutenberg, exposée dans le hall du dernier building, le James Madison Memorial Building, qui donne une vue plongeante de l’espace dont le toit est en forme de dôme.

Mirline PIERRE

 

Partagez

Commentaires